Bas de page
Sciences Sociales, etc.
: Associations :
Nicole Béraud (auteur)

: Dans Sociovoile :
Pataphysique

: Chemins de traverse :
Salon de lecture
A la (res)source !
.(s) de vue
Comme le disait

Déplier
Classement... (clic !)

Le temps de l’horloge à l’envers


J’ai fait tourner ma chère enfant
Le temps de l’horloge à l’envers,
Et j’ai rejoint ton univers,
Respirant les mots francs
Qu’adultes doivent taire.
 
Je me pénètre de tes gestes,
De tes élans vers l’animal,
Je te ressens fille céleste,
Telle une jumelle qui s’installe.
 
Nos deux mains font communion,
Se confiant les mêmes opinions
Nos deux coeurs battent la mesure,
A même rythme, à même allure.
 
Je suis passée l’après-midi,
De mes deux pattes boitillantes,
Sur quatre pattes l’avant-midi,
Vers une enfance pétillante.
 
Afin de te mieux comprendre,
Ma tendre enfant à l’âme pure,
J’ai remonté les eaux au lieu de les descendre,
Me mettant avec toi à égale mixture.
 
Sans brimade dans ton discours,
Tes paroles suivent le cours
Ainsi que ta bonté perlée de ta tendresse,
Ce pour quoi je me battrai sans cesse.
 
Le fil de nos amours,
S’est rompu un beau jour,
Car comme tous les humains
J’ai élevé la voix.
 
Ainsi je t’ai perdue
Et je me suis perdue.
 
Où est donc cette amie,
Où est donc ce trésor ?
La tristesse me gagne
Et l’émoi plus encore.
 
Bientôt d’autres rivages
Eclaireront le ciel
Et nous naviguerons
Sous de nombreux soleils.
 
Peut-être n’as-tu pas
Le bonheur parfait
Mais je suis là, présente
A faire des projets.

Nicole Béraud



A signaler que ce poème, dont l’auteur est aujourd’hui décédé, ne comportait pas de titre à l’origine.


Imprimer au format PDF






Sociotoile Panoptique Syndication Admin Liste de diffusion Revoir le logo (?!)
Cette page a été « uzinée » parSPIPlogiciel libre sous licenceGNU / GPL [ PHP / MySQL ]
Squelettes réalisés par edn- Un grand merci à lui !
Coordonnées de ce bout de web :

Déplier